sac a dos

Les points négatifs d’un voyage en sac à dos

Le voyage en sac à dos est propice aux expériences authentiques. A la base, c’est en effet un moyen de répondre à l’appel de la liberté, de multiplier les rencontres humaines, de percer les mystères de certains lieux méconnus…. Malgré ses multiples vertus, ce type de voyage n’est pourtant pas sans inconvénients.

 

Dormir dans une auberge

Il est possible de s’offrir un voyage autour du monde sans y laisser toutes vos économies. Il faudra toutefois faire l’impasse sur les hébergements de luxe. On mise plutôt sur les auberges et ce n’est pas toujours évident de passer des nuits dans un dortoir collectif souvent bruyant. La notion d’intimité n’existe pas, les odeurs mélangées peuvent se révéler incommodantes.

De plus, il n’est pas rare que les lumières s’allument brusquement au milieu de la nuit pour que les nouveaux arrivants puissent s’installer. Question sécurité, il est important de ne rien laisser traîner. Avec un peu de chance, on tombe sur des dortoirs partagés par un maximum de 4 personnes mais selon la destination, il est possible de se retrouver entassé avec une vingtaine de backpackers.
L’avantage réside toutefois dans les coûts vraiment attractifs et il reste toujours la perspective de tisser de nouvelles relations.

Les longs trajets

L’aventure se vit principalement au rythme des transports en commun. Les trajets en bus et en trains sont vraiment économiques et offrent accès à des coins parfois reculés qui valent le détour. Il y a également de magnifiques paysages à admirer tout au long du chemin et les arrêts sont l’occasion d’en apprendre plus sur les cultures, les légendes, la gastronomie….

Néanmoins, il faut généralement compter plusieurs heures de trajet, voire des journées entières si les routes sont assez difficiles. Dans certains pays, la sécurité pose également problème. Du coup, il est impossible de s’arrêter sur quelques portions de route.

L’image négative du backpacker

Le backpacker suscitait l’envie : avec peu de moyens, il s’offrait des vacances dans les destinations de ses rêves. Avec le temps, cette image s’estompe, cédant sa place aux idées reçues souvent négatives. Quand on voyage avec un sac à dos pour unique bagage, on est perçu comme un arnaqueur. De nombreuses personnes considèrent en effet que le backpacker prend sans jamais rien donner en retour, qu’il négocie les prix à outrance. On le désigne injustement comme un voleur. Le voyageur “sans le sou” n’inspire plus les rêves mais la méfiance.

Les désagréments font parfois partie du séjour mais c’est une belle expérience à vivre que de partir au bout du monde en ne se préoccupant que de l’essentiel.